L’ortie, nous la connaissons tous, ne fut-ce pour s’être fait piqué au moins une fois dans sa vie.

L’ortie, mauvaise herbe par excellence, a bien mauvaise réputation.

Pourtant, l’ortie est une grande plante médicinale. Ses feuilles ont un pouvoir diurétique et dépuratif. L’ortie aide à combattre les cas de dermatose, d’urticaire, de boutons d’acné. L’ortie est détoxifiante et débarrasse l’organisme des déchets et des toxines.

Ses feuilles ont une richesse minérale impressionnante. Elles permettent d’être efficaces en ce qui concerne les cas de déminéralisation (ostéoporose, convalescence, anémie, fragilité des ongles, chute des cheveux).

Le printemps, c’est le moment idéal pour cueillir les feuilles d’orties avant la floraison à cuisiner en potages ou en légumes cuits à la manière des épinards. Pour garder la richesse minérale, la cuisson doit être très brève !